Où sauvegarder des photos prises par un télescope ?

Digital Nomad

Où sauvegarder des photos prises par un télescope ?

7 septembre 2020 Non classé 0
ou sauvegarder des photos prises par un telescope

Vous pourrez être tenté, après votre observation, de retoucher votre image ainsi obtenue pour améliorer les couleurs ou essayer de faire davantage ressortir les détails. La photographie numérique avec un télescope présente de nombreux avantages par rapport aux photos traditionnelles, mais malheureusement, la sécurité n’est pas vraiment l’un d’entre eux. Contrairement aux tirages ou aux négatifs, les images numériques prises avec un télescope peuvent être perdues à jamais en cas de panne catastrophique du disque dur, voire supprimées accidentellement en quelques clics de souris. C’est pour cela que disques-durs-externes.fr vous propose son guide : où sauvegarder des photos prises par un télescope ? Voici quelques moyens de vous assurer que vos photos de télescope ne disparaissent pas sous vos yeux.

1. Enregistrer vos clichés pris avec un télescope sur un support enregistrable

Les cartes SD, les CD et les DVD peuvent tous être un excellent moyen de sauvegarder vos photos, mais il y a un problème : ces médias prennent de la place ! Si vous ne faites pas attention, vous pourriez vous retrouver avec une grande collection de CD/DVD dans votre bureau.

C’est notamment le cas lorsque vous utilisez des cartes SD provenant de plusieurs télescopes, ou une pile croissante de CD et même de DVD enregistrés. Cela signifie non seulement que vos risquez de mélanger vos clichés de l’espace, mais aussi qu’ils peuvent être perdues ou endommagées.

Par conséquent, si la sauvegarde sur supports physiques est une bonne solution à court terme, elle peut ne pas être une solution viable à long terme.

2. Enregistrer vos photos de l’espace sur un disque dur externe

Mentionnez « disque dur externe » et la plupart des gens penseront immédiatement à un disque dur SATA autonome, connecté par USB à votre ordinateur, sur lequel vous pouvez ensuite copier et coller vos photos de télescopes. Bien que ce soit une excellente façon d’effectuer une série de sauvegardes, il faut savoir que les disques durs peuvent tomber en panne.

Les disques durs à semi-conducteurs (SSD) sont plus solides, mais ont tendance à coûter plus cher, et si la fiabilité peut sembler être un plus au départ, cela signifie que vous devrez trouver de l’espace pour le disque et les fils de connexion sur votre espace de travail informatique.

Cela peut ne pas sembler être un gros problème, mais il semblerait plus idéal de réduire l’encombrement afin que les sauvegardes de vos photos de télescopes ne vous gênent pas. En outre, vous ne voudrez peut-être pas utiliser votre nombre limité de ports USB avec une connexion de disque dur externe « toujours active ».

Voir aussi :  Disque dur interne ou externe : quelles sont les différences ?

À cet égard, une clé USB sera probablement la solution la plus simple, car non seulement elle ne nécessite pas de câbles de connexion à votre PC. Elle peut être facilement stockée jusqu’à ce que vous en ayez besoin, et emportée avec vous à d’autres endroits si vos souhaitez vous servir de votre télescope en pleine nature ! Vous trouverez sur se site une sélection de télescopes pas cher à utiliser le soir, sous les étoiles !

Mieux encore, les clés USB ont tendance à être relativement bon marché tout en offrant un grand espace de stockage, même pour des photos full HD de l’espace.

3. Stocker les photos de votre télescope dans plusieurs bibliothèques médias

Pourquoi ne pas stocker vos photos prises avec votre télescope directement sur votre ordinateur ? Les dernières versions d’Aperture d’Apple (79,99 euros, Mac App Store) ou d’iPhoto (gratuit, Mac App Store) permettent non seulement le partage de vos photos de l’espace, mais facilitent également l’accès à d’autres bibliothèques qui seraient stocker sur d’autres ordinateurs ! Vous pourrez ainsi accéder aux fichiers de votre ordinateur, même si il n’est pas à coté de vous.

Ce processus est plus facile avec Aperture puisque la fonction est intégrée au logiciel, mais avec un raccourci clavier ou une application tierce comme iPhoto Library Manager (29,95 euros), la même astuce fonctionne également dans iPhoto. Idéale si vous aimez montrer vos photos des étoiles à vos amis !

Le concept est simple : Déplacer les images anciennes, inutilisées et dupliquées vers une bibliothèque séparée, stockée sur un disque externe, de préférence un disque qui n’est pas utilisé quotidiennement. En lançant Aperture ou iPhoto avec la touche Option enfoncée, vous pouvez facilement passer d’une bibliothèque à l’autre à volonté ; avec l’application ouverte, Fichier > Passer à la bibliothèque fait la même chose.

Cette astuce fonctionne mieux lorsque les bibliothèques sont stockées sur un support de stockage important comme un Drobo ou un NAS (Network Attached Storage), ou en conjonction avec les conseils proposés dans notre méthode suivante, qui a également l’avantage de libérer un précieux espace interne sur les périphériques de stockage flash modernes.

4. Archiver vos photos de télescopes dans le cloud

Si vous cherchez une bonne façon de sécuriser vos sauvegardes de photos numériques, les synchroniser avec le cloud est une excellente solution. Il existe une variété infinie de services avec les clients de bureau Mac et windows, et beaucoup d’entre eux offrent également des quantités généreuses de stockage gratuit ou bon marché pour les photos de télescopes.

Parmi les options les plus populaires, citons Dropbox, Google Drive, Microsoft OneDrive, MediaFire et Bitcasa, et beaucoup proposent des applications mobiles qui peuvent être configurées pour sauvegarder automatiquement beaucoup d’images, même des photos ultra HD de l’espace.

Voir aussi :  Pourquoi booster votre PC avec un SSD ?

Les mêmes services fonctionnent également avec des bibliothèques d’applications de bureau comme iPhoto, Aperture ou Adobe Lightroom, mais vous devrez vous assurer de sauvegarder ces photos de télescope dans un dossier sur un stockage interne ou externe configuré pour se synchroniser du bureau au cloud pour un accès local plus rapide, plutôt que sur un disque dur en réseau dépendant de l’accès à Internet ; Bitcasa offre une telle option, et d’autres services de cloud peuvent faire de même en utilisant des logiciels comme ExpanDrive (49,95 euros).

5. Utiliser les services de photo cloud comme sauvegarde pour vos télescopes

En parlant du cloud, les fabricants mobiles adoptent de plus en plus la commodité d’import de collections entières de photos en un click. Des services tels que Picturelife, Adobe Creative Cloud et ThisLife permettent de sauvegarder facilement des photos d’étoiles prises avec un téléscope à partir d’appareils iOS ou Android, ainsi que de Mac ou PC, en offrant une couche de sécurité supplémentaire et les outils nécessaires pour organiser et modifier des photos depuis n’importe où, quel que soit l’appareil ou le navigateur web sur lequel vous vous trouvez à ce moment-là.

Toutefois, les utilisateurs de télescope ne doivent pas mettre tous leurs œufs dans le même panier. Comme nous l’a appris la disparition de la start-up Everpix fin 2013, rien n’est éternel. Vous vous souvenez de l’entreprise Kodak (ils ont été renfloués par Shutterfly, le service d’impression en ligne qui possède maintenant ThisLife) ? Alors que Revel est soutenu par le géant du logiciel Adobe, des entreprises lancent, promeuvent et finissent par abandonnez leurs produits.

C’est une bonne idée d’en trouver un qui vous plaît et de vous y tenir, mais aussi d’utiliser des applications comme Amazon Photos (qui offre un stockage de photos gratuit pour les membres de Prime) ou d’importer des copies de sauvegarde sur votre ordinateur : vous aurez ainsi deux sauvegardes pour vos photos de télescope.

Si vous êtes préoccupé par le coût, il existe un certain nombre de services que vous pouvez utiliser gratuitement, sans limite :

Les clients d’Amazon Prime bénéficient d’un certain nombre d’avantages, notamment la livraison gratuite, la vidéo Prime, la musique Prime et l’emprunt de livres à la bibliothèque Kindle Prime. Cependant, un avantage sous-estimé de l’adhésion à Amazon Prime est la possibilité de stocker un nombre illimité de photos sur votre compte. Le téléchargement est facile, et une fois effectué, tant que vous êtes client d’Amazon Prime, vos photos de télescope resteront en ligne et privées avec votre compte.

Google Photos est une autre option gratuite qui permet de mettre vos photos de l’espace dans le cloud gratuitement et sans limite. La seule mise en garde est que Google convertira les images à haute résolution en une résolution légèrement inférieure. Si cela vous semble drastique, ne vous inquiétez pas, comme pour les photos ordinaires, vous ne remarquerez vraiment pas la différence. Vous pouvez organiser les photos en albums, et une fonction de chronologie vous permet de les faire défiler par date.

Voir aussi :  Qui a inventé le disque dur ?

Facebook est un autre service en ligne où vous pouvez télécharger vos photos des étoiles gratuitement, sans aucune limite apparente. Comme pour les autres services, vous pouvez les organiser en albums, ce qui est pratique car sinon Facebook affichera simplement la dernière photo téléchargée dans votre onglet photo. Comme pour vos publications sur Facebook, vous pouvez définir des autorisations de partage, de sorte que vos photos ne soient visibles que pour vous, que pour des amis et des membres de votre famille nommés, ou que tout le monde puisse les voir.

6. Imprimez vos clichés de l’espace (au cas où)

À moins que votre hobby ne soit la vente de photos de l’espace ou que vous ayez grandi dans la génération Fotomat (les enfants, demandez à vos parents), imprimer des milliers de photos numériques peut sembler être une perte d’argent, de temps et d’arbres. Ce n’est pas parce que nous sommes si amoureux des photos sans papier qu’elles ne sont plus utiles. Au moins, elles constituent une copie papier décente qui peut être par la suite scannée et envoyée sur votre ordinateur. Si le pire des scénarios se produit et que vos photos de téléscopes numériques sont effacés, vous pourrez ainsi récupérer vos plus beaux clichés de l’espace.

Heureusement, les tirages sont raisonnablement bon marché de nos jours. Des services comme Shutterfly offrent un stockage illimité de photos à partir d’un ordinateur de bureau ou d’un appareil mobile (et cela compte comme une autre sauvegarde, remarquez !), et sont assez agressifs avec des offres hebdomadaires pour faire des tirages, des livres personnalisés et d’autres produits photo à bas prix. Vous pourrez ainsi exposez vos clichés des étoiles chez vous et les partager !

7. N’oubliez pas de télécharger vos photos de l’espace au format FITS

Que vous soyez un observateur novice, impatient de partager votre exploration de l’univers avec votre entourage, ou un astronome amateur plus expérimenté, soucieux d’obtenir des images personnalisées et de qualité de ce que vous observez, de nombreux télescopes numériques offre des possibilités permettant de satisfaire les attentes de chacun.

De nombreux télescopes permettent le branchement d’une caméra pour filmer et prendre des photos des étoiles. Certains modèles permettent même de visionner en direct vos clichés pour profiter en directe du rendu de vos images. Mais comment importer vos images sans perdre en qualité ? Beaucoup de personnes aiment retravailler à tête reposée leurs images de l’espace pour en tirer le meilleur ! Pour récupérer les images unitaires au format FITS vous devez connecter une clef USB dans l’un des ports situés dans le compartiment de la batterie au début de votre observation. le télescope va détecter votre clef USB et vous demander de choisir le format d’image que vous souhaitez enregistrer. Choisissez le format « FITS ».

L’enregistrement automatique des images unitaires FITS peut engendrer un volume de données important. Si vous prévoyez de capturer plusieurs objets célestes ou de réaliser des captures très longues, prévoyez une clef USB disposant d’une capacité appropriée (32 Go minimum). Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour enregistrer vos images et conserver durablement vos photos des étoiles. Toute l’équipe de disques-durs-externes.fr reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.